Non classé

Billet d’humeur – Retour à la vie normale ?

Retour à « la vie normale et à un fonctionnement normal » à partir du 18 juin. Ce sont les termes mêmes de l’administration pénitentiaire.

Malheureusement, la « vie normale » en taule, on sait ce que cela veut dire !

Soyons de bon compte, le confinement a été très dur pour les personnes détenues : on ne va donc pas déplorer la reprise des activités interrompues durant 3 mois, ou les visites familiales, avec leur lot de contraintes et de mesures sécuritaires habituelles, accompagnées en plus aujourd’hui de strictes mesures sanitaires, liées à la pandémie.

Pandémie qui, heureusement, n’a pas fait de ravages : pas de décès, nombre restreint de personnes testées positives, et d’hospitalisés, tant chez les détenus que chez les agents.

Surtout, et pour la première fois depuis longtemps, le virus a permis une forte diminution du nombre de personnes détenues, au point que la surpopulation est aujourd’hui minime. Mais… pas question de se réjouir trop vite !

Les 400 personnes détenues mises en interruption de peine, et priées de goûter à la liberté pour dépeupler un peu les établissements, sont maintenant priées de rentrer à dater du 18/06.

Et pas de cadeau : le compteur des jours de détention repart là où il s’était arrêté le jour de la sortie de prison !

Finies les vacances forcées.

Le monde d’Après en prison ? Et bien, c’est pas compliqué, c’est le monde d’Avant.

Et il n’est pas beau.

MHR